Systèmes désordonnés

Notre axe principal de recherche est la physique statistique des systèmes désordonnés et l’étude du comportement collectif des assemblages complexes de composants élémentaires. Cela comprend les systèmes vitreux tels que des verres de spin, les polymères aléatoires ou un ensemble de colloïdes jammés, des problèmes quantiques, mais aussi des modèles plus simples dans une situation hors équilibre, par exemple des systèmes ferromagnétiques trempés à leurs points critiques.

Cette problématique se pose naturellement dans d’autres domaines que la physique, comme l’optimisation combinatoire et l’inférence en informatique et est devenu au cours des dernières années, un domaine qui évolue rapidement à l’interface de plusieurs disciplines. Notre recherche exploite la fertilisation croisée des idées, des méthodes et des problèmes qui se posent dans ces deux disciplines.

Haut de page