Thermodynamique statistique

Nous visons à développer le cadre de l’« énergétique stochastiques » qui généralise les notions de la thermodynamique d’équilibre et de non-équilibre (chaleur, travail, énergie libre, dissipations irréversibles) aux fluctuations des phénomènes décrits par l’équation de Langevin et ses variantes généralisées. Nous avons notamment établi une relation avec la thermodynamique et la théorie macroscopique des réactions chimiques, ainsi que sa généralisation aux échelles nano-métriques, y compris dans le cas de la nano-biologie.

Les progrès des technologies expérimentales qui permettent d’accéder aux échelles sub-microniques et nano-métriques nécessitent la description des processus aux petites échelles qui ne reposent plus sur la notion de mesure ensembliste, mais sur la base de chemins, à savoir la réalisation individuelle en fonction des mesures.

Haut de page